Do It Yourself !

Les bases proposées par vapoteur.com sont de haute qualités et respectent toutes les normes de sécurité en vigueur.

Parcourez la rubrique DIY pour découvrir une multitude de saveurs, simples ou complexes, de différentes provenances ; fruitées, mentholées, classiques ou gourmandes.

Faites le tour des accessoires pour réaliser vos mélanges en toute simplicité : flacons vides, seringues etc.

La base

La base est le constituant principal de votre futur e-liquide. Il s’agit d’un mélange dont les proportions peuvent varier constitué exclusivement de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Ces éléments ont la particularité de se vaporiser à faible température, d’être réputés non toxiques pour l’organisme, de ne pas avoir de goût et de permettre la dilution des arômes que vous allez y ajouter.

Les bases existent en différentes proportions de PG/VG. Pour faire simple, le propylène glycol est très fluide, la glycérine végétale est bien plus épaisse. On s’accorde à dire que la glycérine végétale émet une vapeur plus dense mais encrasse plus vite les résistances. On conseille d’augmenter le taux de glycérine végétale avec la puissance de sa cigarette électronique. Par exemple un e-liquide avec une base 80%PG / 20%VG conviendra parfaitement à un kit type AIO tournant à 20W là où on privilégiera plutôt du 50/50 pour les kits tournants autour de 60W à 80W.

La nicotine

Evidemment, l’adjonction de nicotine est facultative, vous pouvez passer cette étape si vous vapotez sans nicotine. Sinon, la nicotine est proposée sous forme de « boosters » ; il s’agit de flacons de 10ml de base nicotinée à 20mg/ml (la législation interdit les contenants et les dosages supérieurs).
Là, il est nécessaire d’effectuer un petit calcul en fonction du volume total et du taux de nicotine final désiré.
Pas d’inquiétude, on y revient plus bas dans cet article.

Les arômes

Là, tout est possible. Il existe une multitude de concentrés, des saveurs simples, des mélanges de plusieurs saveurs, des fruits, des gourmands, des menthes, des boissons, etc. Vous pouvez évidemment mélanger différents concentrés dans votre e-liquide pour créer vos propres combinaisons. Les proportions d’arôme à mettre dans votre base sont indiquées par les fabricants pour chaque arôme. En général c’est autour de 25 goutes pour 10ml de e-liquide.

Le mélange en pratique

Le plus simple pour réussir votre mélange est de prendre un récipient vide dont le volume final est connu, un multiple de 100ml facilite grandement les calculs. Commencez par mettre les arômes dans les proportions recommandées dans votre flacon vide. Ensuite la nicotine si besoin. Et enfin, complétez avec la base.

Par exemple, je souhaite un e-liquide dont l’arôme doit être dosé à 20% à un taux de 6mg de nicotine/ml et je dispose d’un flacon vide de 100ml.
- Je mets 20ml de mon arôme (les 20% préconisés par le fabricant d’arôme).
- J’ajoute 3 boosters de 10ml à 20mg (Là, techniquement, je mets donc 600mg de nicotine dans mon flacon pour un volume final total de 100ml. Donc : 600mg / 100ml = 6mg/ml)
- Je complète avec ma base pour arriver à 100ml de e-liquide.
- Après avoir bien refermé mon flacon, je secoue énergiquement.

La maturation ( « steeping » )

Une fois votre mélange obtenu, il reste une étape un peu contraignante désignée par le terme anglais de steeping. Il s’agit de laisser maturer votre e-liquide. Il faut malheureusement du temps pour que vos arômes s’expriment et s’homogénéisent avec votre base. On compare souvent cette étape à la maturation du vin ; l’idée est là, à ceci près qu’il ne faut pas hésiter à secouer énergiquement votre mélange de temps en temps, ce qu’on vous déconseille fortement de faire avec votre St Emilion classé. Il est également important de laisser votre mélange à l’abri de la lumière pour éviter qu’il ne s’oxyde.
Il n’y a malheureusement pas de règle absolue sur le temps de repos nécessaire à votre mélange (sauf indication spécifique du fabricant d’arôme) mais on peut considérer les éléments ci-dessous comme fiables :
- Arômes fruités simples : 1 à 5 jours
- Arômes à plusieurs fruits : 3 à 7 jours
- Arômes de type menthe, anis, épices : 1 à 2 semaines
- Arômes gourmands : 2 à 3 semaines
- Arômes Classiques : au moins deux semaines, voire, pour des classiques complexes, au moins trois semaines.

Top